Skip to content

Qui sommes-nous ?

  • Ce blog est animé par des personnes engagées dans différentes associations sur nos territoires, sensibles au respect de l’environnement, aux enjeux liés au bien commun, à la biodiversité.
  • Co-acteurs des combats contre le gaz de schiste sur les départements de Vaucluse, des Bouches-du-Rhône et des Alpes de Hautes Provence (ex-permis Provence, permis Calavon, permis Auzon), en relation constante avec les autres collectifs citoyens de la région PACA, il nous a paru nécessaire de produire une information globale renouvelée, vérifiée, reconnue comme outil ressource, de l’articuler avec les territoires et leurs réalités, au service du plus grand nombre.
  • Conscients des besoins de liens, pour agréger les savoirs et permettre l’échange, construire le refus sur des argumentaires solides, être force de proposition,  mais aussi aider à interroger et adapter cette lutte au regard de l’évolution des enjeux, nous souhaitons faire sens avec les sujets plus globaux qu’implique notre démarche (ex. transition énergétique, aménagement du territoire, code minier…).
  • Vos remarques, vos suggestions, votre participation nous sont utiles pour améliorer ce blog et le rendre plus interactif. N’hésitez pas à laisser des commentaires (un lien est disponible au bas de chaque article).
  • Et si le cœur vous en dit, que vous soyez féru de loi, défenseur d’une politique publique de l’eau ou simplement parce que vous aimez dénicher le grain de sable qui enraye la machine, rejoignez le collectif éditorial du blog, soit par un commentaire dans le blog, soit à l’adresse mail gazdeschisteprovence@gmail.com

Merci.

One Comment leave one →
  1. anti-gazschiste permalink
    août 4, 2016 3:58

    Faut faire gaffe. La Russie a inventé le Californium 252 pour repérer plus rapidement les poches de gaz schiste.

    « Le secteur pétrolier, le secteur de l’extraction de gaz schiste utilisent aujourd’hui les émetteurs au Californium pour le carottage. À l’aide de ces appareils, il est possible d’évaluer de façon rapide et assez précise les quantités des ressources d’hydrocarbures. »
    citation prise de l’article Russe sputnik News.
    source russe https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201606031025559145-californium-252-russie-niiar-alexandre-touzov/

    Toutes les multinationales françaises, Total, GDF Suez, AREVA, EDF sont en Russie pour se fournir en isotope radioactif Californium 252 , apprendre à le fabriquer et profiter du gaz schiste Russe car la France grâce à la mobilisation des militants anti- gaz schistes nest opposé à l’exploitation du gaz schiste.

    La Russie va augmenter son exploitation de gaz schiste de 15% d’ici 2020.
    « La Russie offre à Total plusieurs possibilités pour investir dans l’exploitation du pétrole et gaz de schiste puisqu’en France, le président s’y oppose. « 

    En savoir plus sur http://www.legazdeschiste.fr/exploitation-en-europe/17092013,russie-le-petrole-et-le-gaz-de-schiste-convoites-par-total,947.html#iMdHtY6rOI0jELQf.99

    La Chine premier investisseur mondial dans le Gaz Schiste, la France troisième
    https://gazdeschistesprovence.wordpress.com/2013/07/05/la-france-3eme-pays-investisseur-dans-le-gaz-de-schiste-americain/

    Et la Chine a investit Total (2%), GDF Suez (30%), AREVA (10%) et va sauver le programme nucléaire d’EDF grâce à son projet de survie d’EDF de la centrale nucléaire Hinkley Point au Royaume-Uni en prenant 33.5% du projet. Si EDF ne réussit pas à avoir son projet Hinkley Point, ce sera la fin du nucléaire français (une mauvaise nouvelle pour les pro-nucléaires), la fin du projet de fabrication du Californium 252 par EDF (mauvaise nouvelle pour les pro-gaz schiste), et EDF ne pourra pas fournir du Californium 252 à ses partenaires entreprises de gaz schiste. Mais plus que tout EDF fait du Lobby de gaz schiste à Bruxelles, car EDF investit secrètement dans le gaz schiste aux Etats-Unis.(voir les sources cités dans l’article)

    Donc ce serait un lobby de gaz schiste en moins à Bruxelles si la Chine arrêtait de soutenir le projet d’EDF au Royaume-Uni.

    Treize multinationales dépensent au moins 2,5 millions d’euros par an pour leur lobbying auprès de l’UE, selon les chiffres de TI. Parmi elles deux françaises: EDF (11e avec 2,5 millions d’euros) et Total (13e, environ 2,5 aussi).

    https://prixdubaril.com/news-petrole/60779-les-geants-du-p-trole-et-de-l-internet-c.html

    Et la Chine coopère avec toutes les banques françaises qui investissent dans le gaz schiste. (voir article en dessous)

    Donc faut faire gaffe à ces altermondialites pro-chinois comme sur Stopmensonges et Veterans Today avec Benjamin Fulford et les autres sites Réseau International, les moutons enragés, lesakerfrancophone, etc… qui appellent leurs millions de lecteurs francophones à encourager le projet de l’Eurasie, une nouvelle Union Européenne avec la Russie intégrée dedans , car cela va être l’exploration du gaz schiste à travers toute l’Europe à fond la caisse. Cela va être la même chose que l’Europe pro-américaine!

    Altermondialistes pro-américains ou pro-chinois, Total, GDF Suez, EDF, AREVA resteront toujours les rois de l’Europe.

    Donc la sauce altermondialisme, cela change rien pour les militants anti-gaz schistes.

    Gazprom pourrait investir dans des centrales à gaz en France
    En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/19/10/2011/LesEchos/21041-117-ECH_gazprom-pourrait-investir-dans-des-centrales-a-gaz-en-france.htm#6YjvWSf78t7z4LRI.99

    Gazpom est détenu à 50 % par l’État Russe
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazprom

    Les compteurs intelligents de Gazprom s’installent déjà en France.http://selectra.info/Gazprom-elargit-son-offre-de-fourniture-de-gaz-en-France.html

    Selon IMS Research, les gaz de schiste aux États-Unis seraient bénéfiques au développement des smart grids
    http://www.actu-smartgrids.com/selon-ims-research-les-gaz-de-schiste-aux-etats-unis-seraient-benefiques-au-developpement-des-smart-grids/

    L’Eurasie est déjà en train de se construire.

    Des millions de Français se laissent arnaquer par la perspective d’une Europe-Russie écologique et manifestent contre l’Europe américaine, font des Brexit, pour faire une autre Europe, une Europe Russe, où pareil le lobby du gaz schiste avec Total , GDF Suez et compagnie (en ajoutant Gazprom et Exxon Mobil au passage) restera toujours le roi.

    Les multinationales de gaz schiste reviennent en force avec l’isotope radioactif Californium 252

    « Gaz de schiste : la pollution est arrivée dans l’eau du robinet »
    http://www.levif.be/actualite/sciences/gaz-de-schiste-la-pollution-est-arrivee-dans-l-eau-du-robinet/article-normal-394075.html

    « depuis trente ans, le nombre de tremblements de terre provoqués ainsi par l’homme (donc par l’exploration de gaz schiste) a augmenté de 1000 %. »
    http://www.rfi.fr/ameriques/20150827-canada-important-seisme-cause-exploitation-gaz-schiste

    L’exploitation de gaz de schiste peut causer des séismes, mais l’exploitation de pétrole aussi
    http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2012/06/27/seismes-gaz-schiste

    « l’exploitation des gaz de schiste peut occasionner des pollutions dans des nappes phréatiques, jusqu’à un kilomètre des sites de forage »
    http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/developpement-durable-gaz-schiste-nappes-phreatiques-polluees-jusqua-1-km-puits-47380/

    « Outre la contamination de l’eau, les techniques d’extraction du gaz de schiste ont aussi un impact sur l’atmosphère.

    Selon l’Asef, les techniques de forage utilisent des combustibles fossiles tel que le pétrole, qui participe à la pollution et au réchauffement de la planète »
    http://www.franceinfo.fr/vie-quotidienne/environnement/article/le-gaz-de-schiste-dangereux-pour-la-sante-182427

    « Un puits de gaz de schiste provoque 109 séismes »
    http://www.bastamag.net/Un-puits-de-gaz-de-schiste

    N’oublions que la catastophe de Fukushima a été causé par un séisme et un tsunami.

    L’exploration de gaz schiste en France, qui est le pays le plus nucléarisé au monde le risque d’avoir un Fukushima Français est très élevé :

    « Avec ses 58 réacteurs et 1100 sites renfermant des déchets nucléaires, la France détient le record du pays le plus nucléarisé au monde par rapport au nombre d’habitants. »
    http://www.nucleaire-nonmerci.net/francenucleaire.html

    « Il y a tout juste un an le nord-est du Japon était dévasté par un séisme doublé d’un tsunami d’ampleur historique. La catastrophe a fait des milliers de victimes, causé des dégâts colossaux et provoqué l’accident nucléaire de Fukushima. En images, les grands chiffres du séisme. »
    http://lexpansion.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/actualite-economique/fukushima-seisme-le-bilan-en-chiffres_1491130.html

    La carte des départements Français où les permis de recherche de gaz schiste sont attribués ou en cours
    http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Permis-de-recherche-carte-des-.html

    Désormais, La dictature du lobby gaz schiste et du lobby nucléaire ne feront qu’un.

    Pour les multinationales de pétrole et de gaz schiste, avant la découverte de l’isotope radioactif Californium 252 (Cf-252), explorer sous terre où était le gaz schiste ou le pétrole était coûteux et long…mais depuis que l’industrie nucléaire Russe a créé un nouveau isotope radioactif appelé Californium 252 fabriqué à partir de plusieurs réactions nucléaires successives à partir de l’élément isotope radioactif Plutonium, trouver des poches de gaz schiste ou de pétrole est devenu un jeu d’enfant !

    Car oui, la découverte de l’isotope Californium 252 fabriqué à partir du plutonium au moyen de plusieurs réactions nucléaires savamment orchestrées n’est pas à la portée de n’importe qui !

    Seuls 2 centres de recherche au monde sont capables de produire ce fameux isotope radioactif Californium 252 ! Un à Oak Ridge aux États-Unis et un à Dimitrovgrad en Russie
    en Russie !

    Les multinationales Françaises qui font le plus de lobbying à Bruxelles foncent tous en Russie pour obtenir ce radioactif nucléaire Californium 252 et apprendre à le fabriquer.
    http://www.journaldunet.com/economie/magazine/lobbying-europe.shtml

    C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, Les entreprises de gaz schiste et de pétrole se mettent à investir également dans le nucléaire.

    Mais Total préfère le centre de recherche de Dimitrovgrad en Russie.
    Comme on peut le voir, La Russie elle n’a aucun problème à laisser d’autres multinationales explorer le gaz schiste sur son territoire. Elle a bien autorisé Total.

    La Russie et Total, une étroite relation :

    « Total est déjà présent en Russie à travers son alliance avec le groupe gazier Novatek dans le projet d’usine de liquéfaction Yamal LNG, ainsi que via sa participation au champ pétrolier Khariaga, dans le Grand nord de la Russie. Le groupe est aussi le partenaire du géant Gazprom dans le projet Chtokman dans l’Arctique russe, qui peine toutefois à se concrétiser. »
    http://www.romandie.com/news/n/_Total_convoite_le_petrole_et_gaz_de_schiste_en_Russie_87170920131126.asp?

    A présent, les militants anti-gaz schiste doivent faire la campagne contre le nucléaire aussi pour empêcher l’exploration des sols de réserve de gaz schiste.

    Ainsi grâce à cette découverte, le gaz schiste va faire 15 % de l’exploitation du pétrole totale en Russie d’ici 2020.

    Car pour ceux qui l’ignorent le gaz schiste sert pour faire du pétrole de gaz schiste. C’est un pétrole appelé non conventionnel à cause de cela, car il est obligé de passer par des usines de liquéfaction pour avoir sa forme de pétrole finale.

    « Nous nous intéressons aux nouvelles perspectives qui s’ouvrent en ce qui concerne le gaz de schiste, et surtout le pétrole de schiste, dont les réserves en Russie sont potentiellement énormes », explique Yves-Louis Darricarrère (Total).

    En effet, la part des réserves de pétrole de schiste sera de 15% de la production totale d’ici 2020. »

    En savoir plus sur http://www.legazdeschiste.fr/exploitation-en-europe/17092013,russie-le-petrole-et-le-gaz-de-schiste-convoites-par-total,947.html#t5P228Pg2IKq7r3d.99

    Il n’y a pas de doute, Total, que ce soit du côté des USA ou de la Russie, sait se faire gâter des deux côtés !

    Total a depuis investit dans les labos de recherche en Russie pour apprendre ce fameux savoir-faire nucléaire russe qui a réussi à créer l’isotope Californium 252 à partir du plutonium au moyen de plusieurs réactions nucléaires successives.

    Déjà que un gramme de Californium 252 coûte plus de 25 millions en Russie, mais aux Etats-Unis en faillite, où le gramme de Californium 252 risque de coûter beaucoup plus cher, la Russie est devenu donc la destination préférée de Total pour apprendre à produire ce radioactif très dangereux pour la santé humaine.

    Maintenant le radioactif Californium 252 est devenu le grappin sur lesquelles toutes les multinationales de gaz, de pétrole, de gaz shiste, nucléaire veulent tous mettre la main dessus !

    Le californium 252 créé artificiellement par l’industrie nucléaire coûte plus de 25 millions d’euros pour seulement un gramme !

    Pas étonnant que la Russie en fait sa spécialité.

    L’article russe sputnik news présente fièrement le Californium 252 est si extraordinaire qu’il va devenir indispensable dans presque tous les domaines de l’industrie :
    pétrole, gaz schiste, nucléaire, etc…

    Il en a fait son grand titre pour son article pour présenter fièrement le Californium 252, spécial savoir faire Russe : « « Dans beaucoup de domaines, il n’y a pas d’alternative au Californium »

    source russe https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201606031025559145-californium-252-russie-niiar-alexandre-touzov/

    Avec un appareil presque identique au détecteur de métaux que vous connaissez tous https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9tecteur_de_m%C3%A9taux

    Cette fois-ci l’appareil de détecteur sera doté de capteurs composés de Californium 252 pour repérer les poches de gaz schiste ou de pétrole.

    Ainsi est créé le détecteur de gaz schiste et de pétrole. On se promène avec un aspirateur sur les territoires des pays et hop miracle au lieu de trouver une pièce de monnaie, on trouve une poche de gaz schiste ou de pétrole à la place!

    Ainsi, grâce au Californium 252 inventée par le savoir faire rare des industries nucléaires Russes, Total pourra très facilement et à moindre coût repérer toutes les poches de gaz schiste en France, en Europe et partout dans le monde.

    « La Russie offre à Total plusieurs possibilités pour investir dans l’exploitation du pétrole et gaz de schiste puisqu’en France, le président s’y oppose. « 

    En savoir plus sur http://www.legazdeschiste.fr/exploitation-en-europe/17092013,russie-le-petrole-et-le-gaz-de-schiste-convoites-par-total,947.html#iMdHtY6rOI0jELQf.99

    « La demande reste très forte pour ce métal. Les clients doivent faire la queue pour en obtenir un seul microgramme, puisque le processus de production de ce métal s’étend sur des années et sa durée de vie n’est que de 2,5 ans.

    Les Français sont de plus en plus intéressés par l’offre russe.

    Jean-Yves Blanc chargé de mission de la Direction de l’Energie Nucléaire Stratégie Internationale du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) n’exclut pas sa compagnie, tout comme Aréva ».
    source russe https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201606031025559145-californium-252-russie-niiar-alexandre-touzov/

    Bien évidemment dans l’article russe quand il parle des « Français sont de plus en plus intéressés par l’offre russe », il ne s’agit pas des clients Français ordinaires mais bien des multinationales Françaises !

    Car ce n’est pas à la portée de n’importe qui de sortir 27 millions d’euros pour acheter 1 gramme de Californium 252 (Cf-252) !

    AREVA « travaille déjà avec Dimitrovgrad, coopère avec l’Institut de recherche des réacteurs nucléaires » selon l’article Russe https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201606031025559145-californium-252-russie-niiar-alexandre-touzov/

    « Quand EDF, sponsor de la conférence sur le climat, investit discrètement dans les gaz de schiste »
    http://www.bastamag.net/Quand-EDF-sponsor-de-la-conference-sur-le-climat-investit-discretement-dans-les

    EDF est aujourd’hui « à la recherche de Cf-252 pour une application un peu particulière, pour notre réacteur Jules-Horowitz qui doit démarrer vers 2019 ou 2020. »Selon l’article russe https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201606031025559145-californium-252-russie-niiar-alexandre-touzov/

    GDF Suez une relation depuis toujours avec la Russie
    http://www.engie.com/wp-content/uploads/2012/05/gdf-suez-brochure-fr-der.pdf

    Gazprom travaille avec GDF Suez et autres entreprises de gaz dans toute l’Europe
    http://sputniknews.com/voiceofrussia/news/2013_06_21/Gazprom-and-GDF-SUEZ-to-study-the-possibility-of-expanding-the-Nord-Stream-6543/

    Gazprom pourrait investir dans des centrales à gaz en France
    En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/19/10/2011/LesEchos/21041-117-ECH_gazprom-pourrait-investir-dans-des-centrales-a-gaz-en-france.htm#6YjvWSf78t7z4LRI.99

     Gazprom, après avoir installé ses compteurs intelligents de gaz au Royaume-Uni, c’est au tour de la France de tester les compteurs intelligents de Gazprom. Depuis le 23 octobre 2010, Gazprom marketing & Trading France (GM&T), l’une des filiales de Gazprom, procède à l’installation de compteurs intelligents AMR (Automated Meter Reading) sur le territoire français.

    http://selectra.info/Gazprom-lance-l-installation-de-compteurs-intelligents-en-France.html

    Gazpom est détenu à 50 % par l’État Russe
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazprom

    Les géants énergétiques Total et Gazprom envisagent de s’investir dans de nouveaux projets en Bolivie
    https://fr.sputniknews.com/economie/201504091015581733/

    Gisement gazier dans l’Arctique: Gazprom et Total envisagent un nouvel accord
    http://www.20minutes.fr/economie/1127595-20130328-20130328-gisement-gazier-arctique-gazprom-total-envisagent-nouvel-accord

    « Le français Total s’est allié avec le chinois Sinopec. Selon les estimations des autorités chinoises, les réserves exploitables s’élèveraient à 25 000 milliards de mètres cube.

    La Chine passe à l’offensive dans le gaz de schiste. Pékin vient en effet d’organiser un appel d’offre pour l’exploitation de vingt blocs sur son territoire »
    http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20121026-chine-lance-exploitation-intensive-gaz-schiste/

    Les multinationales de pétrole et de gaz se sont donc mis elles-aussi à investir dans le nucléaire et le lobby nucléaire.

    Le lobby nucléaire devient de plus en plus fort à cause de cette découverte.

    Maintenant, on veut utiliser le Californium 252 à toutes les sauces !

    Ce produit isotope radioactif appelé Californium 252 coûte plus de 25 millions d’euros pour un gramme!

    Le lobby nucléaire fait même leur pub dans l’article russe en indiquant dans quels laboratoires les contacter :

    « Le plutonium est notre matériau de base, Pour qu’il devienne du Californium 252, il faut réaliser treize réactions nucléaires successives de capture de neutrons, explique à Sputnik le directeur de l’Institut de recherche sur les réacteurs nucléaires Alexandre Touzov. »

    Aujourd’hui, il n’y a que deux réacteurs dans le monde qui peuvent produire le californium en quantités suffisantes et dans des délais satisfaisants. C’est notre réacteur du NIIAR à Dimitrovgrad et le réacteur du laboratoire d’Oak Ridge, aux États-Unis ».


    Un cycle de production du Cf-252 dure au total de 7 à 8 ans. Cette longueur ainsi que la nécessité de disposer d’un équipement nucléaire spécial font que ce produit coûte aussi cher. En effet, à côté de ce métal produit artificiellement en Russie, l’or et le platine, c’est du matériau sans valeur…

    Le directeur du NIIAR de Dimitrovgrad Alexandre Touzov revient sur la spécificité du métal:

    « L’une des principales particularités du californium est qu’il constitue une forte source de neutrons. Un microgramme de cet isotope émet deux millions de neutrons par seconde. C’est comparable à un petit réacteur nucléaire.

    Et dans beaucoup de domaines, il n’y a pas d’alternative au Californium ».

    À l’heure actuelle, les émetteurs basés sur le californium sont utilisés dans le nucléaire; ils sont une source de neutrons pour certains types de nos réacteurs. Ils sont utilisés pour le contrôle du matériel fissile des cartouches de combustible des réacteurs nucléaires. Ce sont ce genre d’émetteurs que nous fournissons, y compris à l’étranger, par exemple à la société française Areva.

    Le secteur pétrolier, le secteur de l’extraction de gaz utilisent aujourd’hui les émetteurs au Californium pour le carottage. À l’aide de ces appareils, il est possible d’évaluer de façon rapide et assez précise les quantités des ressources d’hydrocarbures. Il y a aussi une application liée au contrôle non destructif des constructions. »
    source russe https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201606031025559145-californium-252-russie-niiar-alexandre-touzov/

    Cela montre à quel point le lobby nucléaire et le lobby gaz schiste sont devenus dépendants l’un de l’autre.

    Total fait sa loi en France et n’hésite pas à faire chanter le gouvernement si une loi ne lui plait pas:

    Suite au décret Lurel sur les carburants proposée par l’Assemblée National,
    Le PDG de Total a fait son chantage politique aux Antilles et en Guyane en bloquant leur approvisionnement en carburant, il se justifie ainsi :

    «  A partir du moment ou vous êtes menacés de représailles si vous ne vous soumettez pas, il y a des moments ou il faut qu’on montre non pas nos dents, mais ce qui se passerait si nous n’étions pas là. Oui, cela a un coût d’acheminer des bateaux avec du carburant… »

    Le PDG de Total a ensuite rappelé que la création de la SARA a été « décidée par le Général de Gaulle pour assurer l’approvisionnement des îles. Ce n’est pas nous qui l’avons décidée. Elle a été faite pour servir un peu de service public. Mais est-il normal que la rémunération qu’on veut donner aux actionnaires de la SARA soit inférieure à ce qu’on donne à EDF en France en rémunération de ses services publics ?  »  

    Le PDG de Total est revenu sur le fond du décret Lurel, publié au Journal Officiel fin décembre, et dont les arrêtés de méthode sont en cours de négociation. Il a affirmé qu’il ne comprenait « pas pourquoi, trois sans seulement après le décret précédent », il fallait établir de nouvelles règles. « On fait face à une volonté politique. Le ministre veut réduire notre rentabilité. On peut toujours tout réduire, mais il y a un moment ou ça bloque… »

    Interrogé par la députée socialiste de La Réunion Ericka Bareigts sur la nécessité de transparence du marché des carburants, le PDG de Total a rétorqué qu’il n’était pas envisageable « d’ouvrir tout le système. Vouloir aller regarder le prix de revient, NON ! Nous n’allons pas vous donner tout notre système de logistique mondiale. »  

    http://la1ere.francetvinfo.fr/2014/01/15/le-pdg-de-total-entame-t-il-un-bras-de-fer-sur-le-decret-carburants-100517.html#xtref=http://m.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.la1ere.fr%2F2014%2F01%2F15%2Fle-pdg-de-total-entame-t-il-un-bras-de-fer-sur-le-decret-carburants-100517.html$h=vAQEU2IFQ$enc=AZPurjMg7xGzmp3TjgkraIJp5lUV0eXMKaqrmPP2d23MhUS6YqoYf6kqh8yZgp4I_RfDSwa2V_i2LZ_uCzsUaAqfAZhF6w73akad6S-UAc6nHadZhiM2bF80Zm6zNwpCIX13U-P7Srp_5x4qEhXv3V4V$s=1

    Bostik (Total) investit dans l’Oise http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/11/02/97002-20111102FILWWW00525-bostik-total-investit-dans-l-oise.php

    « Total prêt à investir dans le nucléaire français »
    http://www.lefigaro.fr/societes/2009/01/22/04015-20090122ARTFIG00609-total-pret-a-investir-dans-le-nucleaire-francais-.php

    GDF Suez et EDF investissent 600 millions dans le nucléaire Belge
    http://leblogdejeudi.fr/gdf-suez-et-edf-vont-investir-600-millions-de-dans-le-nucleaire-belge/

    « La Chine est actionnaire à 30 % de GDF Suez donc détient 30 % des profits de GDF SUEZ.
    http://www.lejdd.fr/Economie/Images/Comment-les-Chinois-investissent-en-France/GDF-Suez-investissements-chinois-2

    GDF Suez , le lobby du Gaz Shiste dicte sa loi en Europe
    http://2000watts.org/index.php/energytrend/gaz/gaz-de-schiste/1127-le-lobby-du-gaz-de-schiste-dicte-sa-loi-a-leurope.html

    « Anne Lauvergeon, ex-présidente d’Areva prône la recherche et l’expérimentation en matière de gaz de schiste et estime que l’avis du Conseil constitutionnel n’entrave rien. Questionnée sur la validation de l’interdiction de la fracturation hydraulique en vigueur depuis 2011, la présidente de la commission «Innovation 2030 »
    http://gaz-schiste-france.com/encart/gaz-de-schiste-anne-lauvergeon-milite-en-faveur-de-la-recherche-et-de-lexperimentation/#gaz-de-schiste-anne-lauvergeon-milite-en-faveur-de-la-recherche-et-de-lexperimentation

    L’ancienne patronne d’Areva, membre du comité de pilotage du débat sur la transition énergétique, estime que le nucléaire et le gaz de schiste sont des sujets qu’il faut remettre sur la table. Anne Lauvergeon, aujourd’hui présidente de la commission Innovation 2030, qui doit repérer des jeunes entreprises prometteuses, rendra public ses choix mi-juillet.
    En savoir plus sur http://videos.lesechos.fr/lesechos/invite-des-echos/anne-lauvergeon-le-gaz-de-schiste-ce-nest-pas-tabou-bien-sur-quon-va-en-reparler/lrp80x?yL8rJ9Lh0E1y4Ix9.99

    « Areva : Pékin devient actionnaire du nucléaire français »
    http://www.francetvinfo.fr/economie/entreprises/areva-pekin-devient-actionnaire-du-nucleaire-francais_1158175.html

    AREVA un gouffre de 9 milliards de dettes
    http://www.2000watts.org/index.php/energytrend/nucleaire/1109-areva-un-gouffre-de-9-milliards-deuro-de-dettes.html

    « AREVA jamais sans la Chine »
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/05/04/areva-jamais-sans-la-chine_4626952_3234.html

    Hinkley Point est « indispensable à la pérennité de la filière nucléaire française »
    http://www.huffingtonpost.fr/2016/07/28/hinkley-point-edf-brexit-epr-electricite-nucleaire_n_11219970.html

    La Chine va prendre 33,5% du projet d’EDF à Hinkley Point
    http://www.challenges.fr/energie-et-environnement/20151020.CHA0686/la-chine-va-prendre-un-tiers-du-projet-d-edf-a-hinkley-point.html

    « Après au début des années 2000, Total le lobby de gaz schiste en Europe a trouvé 2 pays investisseurs étrangers:
    la Chine et le Quatar :

    Fin 2007, le fonds souverain chinois State Administration of Foreign Exchange (Safe) investit 2,8 milliards de dollars et contrôle 1,6 % du capital de Total

    En 2011, Le Qatar investit 2 milliards d’euros dans le capital de Total »

    Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Total_(entreprise)

    Le Qatar investit 2 milliards de dollars en Russie
    http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140525trib000831702/le-qatar-investit-2-milliards-de-dollars-en-russie.html

    Puis la Chine fait un nouvel investissement en 2012 dans Total :

    La Chine vient de prendre 2 % du capital du groupe pétrolier Total, via le fonds souverain CIC, qui va se lancer dans des opérations de raffinage et d’exploitation des gaz de schiste, selon le Wall Street Journal.
    Source https://www.mediapart.fr/journal/economie/190312/la-chine-investit-dans-total-total-investit-dans-le-gaz-de-schiste?onglet=full

    TOTAL : « Le secteur pétrolier, le secteur de l’extraction de gaz schiste utilisent aujourd’hui les émetteurs au Californium pour le carottage. À l’aide de ces appareils, il est possible d’évaluer de façon rapide et assez précise les quantités des ressources d’hydrocarbures. »
    citation prise de l’article Russe sputnik News.
    source russe https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201606031025559145-californium-252-russie-niiar-alexandre-touzov/

    Voici comment le Californium 252 est utilisé dans les centrales nucléaires selon l’article russe :

    « Lorsque la centrale nucléaire démarre, on introduit cette source de Cf-252. Comme c’est un émetteur neutronique très puissant, ça permet de calibrer les chambres à fissions. Ensuite on peut démarrer le réacteur avec des instruments calibrés ».
    Au préalable, il faut d’abord créer des crayons à base de californium 252 qui sont introduits pour provoquer le démarrage des centrales nucléaires.

    L’Institut de recherche sur les réacteurs nucléaires de Dimitrovgrad possède des technologies uniques pour produire le métal radioactif Californium 252 qui, au fait, est très convoité aujourd’hui.

    La France en avait déjà besoin il y a 20 ans et c’est encore le cas maintenant. Voici ce que nous a confié Jean-Yves Blanc, chargé de mission de la Direction de l’Energie Nucléaire Stratégie Internationale du Commissariat à l’énergie atomique (CEA).

    « Le problème c’est qu’en France on a cessé depuis pas mal d’années de démarrer les centrales, explique Jean-Yves Blanc. L’activité de ce groupe a disparu. Et aujourd’hui on est à la recherche de Cf-252 pour une application un peu particulière, pour notre réacteur Jules-Horowitz qui doit démarrer vers 2019 ou 2020. « 
    source russe https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201606031025559145-californium-252-russie-niiar-alexandre-touzov/

    « Gaz de schiste : Total récupère le permis de Montélimar

    Donnant raison au groupe Total, le tribunal de Cergy-Pontoise a annulé, ce jeudi, l’abrogation du permis de Montélimar; selon le député européen José Bové. Autrement dit, l’entreprise française récupère son permis pour explorer le sous-sol afin de savoir s’il y a du gaz de schiste. Il s’agit d’un vaste périmètre de 4 327 km2, de la Drôme à l’Hérault, en passant par l’Ardèche, le Gard et le Vaucluse. Dans un rapport, le groupe avait indiqué que la technique de la fracturation hydraulique, interdite en France depuis mai 2011, ne serait pas utilisée pour cette exploration. »
    http://essonnesansgazdeschiste.blogspot.fr/2016/01/permis-de-montelimar.html

    « Le rapport commissionné par les Amis de la terre Europe identifie les banques et autres institutions financières qui soutiennent 17 entreprises actives dans la prospection et l’exploitation de gaz de schiste au niveau mondial, parmi lesquelles les majors Total, Shell et Chevron, les firmes pétrolières nord-américaines Cuadrilla, Marathon Oil et Talisman Energy, ou encore l’argentine YPF et la polonaise PGNiG.

    Les grandes institutions financières françaises – BNP Paribas, Société générale, Amundi, Axa et Crédit agricole – non seulement financent toutes sans exception des entreprises actives dans le gaz de schiste, mais elles figurent aussi souvent parmi les plus impliquées dans le secteur, aux côtés de banques telles que Citi ou UBS.

    Les firmes polonaises, PGNiG et PKN Orlen, sont les premières bénéficiaires des largesses financières françaises : l’implication de BNP Paribas et de la Société générale dans ces deux entreprises est qualifiée de « haute » [1].  »

    http://multinationales.org/Ces-banques-francaises-qui

    « La Société Générale va coopérer avec la banque publique China Development Bank »
    En savoir plus sur http://www.cbanque.com/actu/44190/la-societe-generale-va-cooperer-avec-la-banque-publique-china-development-bank#LiUvhRsRF7KMRRW9.99

    « Le Crédit Agricole aurait débuté des négociations avec la Banque de l’Agriculture en Chine, l’une des quatre banques publiques chinoises, en vue de créer une coentreprise dans le domaine de la gestion d’actifs »
    http://www.boursier.com/actions/actualites/news/credit-agricole-negociations-avec-la-banque-de-l-agriculture-en-chine-150579.html

    « BNP Paribas Personal Finance (PF) vient de signer, en juin dernier, un accord de coopération avec son partenaire en Chine, la Banque de Nankin. »
    En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/24/09/2013/LesEchos/21528-136-ECH_bnp-paribas-accelere-dans-le-credit-a-la-consommation-en-chine.htm#JUyYJiWesaZtuxRS.99

    En plein examen du projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (PLTECV) et avant la tenue de la COP15 sur le climat, le ministère de l’Ecologie met en consultation, jusqu’au 11 octobre 2014, DOUZE projets d’attribution de permis exclusifs de recherches d’hydrocarbures liquides ou gazeux conventionnels :

    –          Permis de Calavon (ex Tartas) à la société Tethys Oil France AB, situé sur les départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse allant de Lagarde d’Apt à Sénas en passant par l’Isle-sur-Sorgue et Ansouis. ;
    –      
       –  Permis de Rouffy-Estheria dans le Bassin de Paris aux sociétés San Leon Energy Plc et Realm Energy (BVI) Corporation, qui était en concurrence avec la demande dite de « Estheria » par la société Lundin International (Après discussions avec les sociétés pétitionnaires dans le cadre du règlement de la concurrence et révision du périmètre de Rouffy, il est proposé d’attribuer le permis de Rouffy aux sociétés San Leon Energy Plc et Realm Energy (BVI) Corporation et le permis de Estheria à la société Lundin International) ;
    –     – 
      Permis de Dormans, de Montmort et de Saint Martin d’Ablois, respectivement aux sociétés Concorde Energy Inc, Realm Energy (BVI) International et Bluebach Ressources SARL dans les départements de l’Aisne et de la Marne à une dizaine de kilomètres à l’est de Château-Thierry et à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de Reims ;
    –      –  
    Permis de Cézy à la société Bluebach Ressources. et de Dicy à la société Realm Energy International Corporation sur les départements de l’Yonne et du Loiret ;
    –      
    –   Permis de Provence portant sur partie des départements des Bouches-du-Rhône, des Alpes de Haute Provence et du Vaucluse à la société Queensland Gas Company ;
    –     –    
    Permis dit de « Chambrey », situé sur le département de la Moselle à la société Elixir Petroleum (Moselle) Limited ;
    –    –  
       Permis dit de « Herbsheim » situé sur le département du Bas Rhin à la société Bluebach ;
    –        – 
    Permis dit de « Marne », situé pour partie sur les départements de la Haute-Marne, de la Meuse, de la Meurthe-et-Moselle et des Vosges à la société Elixir Petroleum (Moselle) Limited
    http://www.petitions24.net/non_aux_nouveaux_permis_dhydrocarbures

    « En Oklahoma, aux Etats-Unis, un tremblement de terre d’une magnitude supérieure à 5 sur l’échelle de Richter avait déjà été provoqué par une exploitation de gaz de schiste. »
    http://www.rfi.fr/ameriques/20150827-canada-important-seisme-cause-exploitation-gaz-schiste

    Au Texas, six fois plus de séismes depuis l’extraction du pétrole et gaz de schiste
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/05/19/au-texas-six-fois-plus-de-seismes-depuis-l-extraction-du-petrole-et-gaz-de-schiste_4922640_3244.html#TgBVX8lTvR0YAkp0.99

    L’exploration de gaz schiste est dangereux pour la santé :

    « L’association santé environnement (ASEF), qui rassemble environ 2.500 médecins, a dénoncé mardi les risques sanitaires liés à l’exploitation du gaz de schiste. Le processus d’extraction de ce gaz naturel libérerait des agents hautement cancérigènes.

    Dans un communiqué, le docteur Pierre Souvet, président de l’Asef, explique que l’on « utilise dans les techniques de forage des centaines de
    produits chimiques qui sont pour la plupart toxiques, voire cancérigènes ».

    Le neurologue Pascale Homeyer avait déjà indiqué en 2011 dans une étude sur les Conséquences de l’exploitation du gaz de schiste sur l’environnement et la santé, que les liquides de fracturation employés pouvaient « contenir jusqu’à 1.000 produits agents de soutènement, réducteurs de friction, surfactants, gélifiants,

    inhibiteurs de corrosion, antimousses…) dont certains sont cancérogènes
    (benzène, formaldéhyde, naphtalène…), neurotoxiques (aluminium, hexane,
    acrylamide, toluène, xylène…), ou toxiques pour la reproduction (acide borique,
    toluène). »

    Auquel il ajoutait  « Certaines substances considérées comme des
    perturbateurs endocriniens sont également utilisées (phtalates, 2-
    butoxyéthanol…) ».
    De la radioactivité naturelle

    La roche souterraine fracturée peut elle même libérer des substances toxiques, comme de l’arsenic, des métaux lourds (plomb, mercure etc.) ou encore de la « radioactivité naturelle » souligne le président de l’Asef. Ainsi, les polluants s’inflitrent dans les nappes phréatiques et contaminent l’eau que l’on consomme.

    Par exemple, le docteur Patrice Halimi, secrétaire général de l’Asef, explique que l’EPA, l’agence américaine de protection de l’environnement, a étudié l’eau de plusieurs personnes qui habitent à proximité des puits de forage.

    Ils se sont alors aperçus que sur 17 puits, 11 étaient contaminés par des agents hautement cancérigènes (arsenic, cuivre, 2-butoxyéthanol etc.).

    « Il y a eu le scandale du sang contaminé, là, c’est de l’eau contaminée avec des produits cancérigènes reconnus », ajoute-t-il.

    La pollution de l’air à l’origine de maladies respiratoires

    Outre la contamination de l’eau, les techniques d’extraction du gaz de schiste ont aussi un impact sur l’atmosphère.

    Selon l’Asef, les techniques de forage utilisent des combustibles fossiles tel que le pétrole, qui participe à la pollution et au réchauffement de la planète.  

    « Le trou qu’on va creuser, si on exploite le gaz de schiste, c’est celui de la Sécurité sociale, ce serait un pacte avec le diable », réplique le secrétaire général de l’Asef.

    Selon Réseau Environnement Santé (RES) qui fédère plusieurs associations écologistes tels que le WWF ou Générations Futures, « Les eaux de
    forages récupérées (environ 60%) et stockées dans des bassins
    de décantation à ciel ouvert favorisent l’évaporation de substances volatiles
    entraînant une pollution chimique qui pourrait être dommageable pour la santé
    des populations riveraines au vue de ce qui a déjà rapporté dans les zones de
    forage (troubles respiratoires, allergies, maux de tête, pelades et décès
    prématurés chez le bétail). »

    Le docteur Halimi conclut que « le bénéfice énergétique mis en avant par ceux qui
    défendent ce projet, ainsi que leurs intérêts, est insignifiant par rapport aux
    risques que l’on fait prendre aux populations.Le message qu’il
    faut faire passer, c’est qu’il faut modérer la consommation énergétique. »
    http://www.franceinfo.fr/vie-quotidienne/environnement/article/le-gaz-de-schiste-dangereux-pour-la-sante-182427

    C’est confirmé: En Californie les aquifères ont été contaminés avec des milliards de litres d’eaux usées issues de la fracturation hydraulique dus à l’exploration de gaz schiste.
    https://stopgazdeschiste.org/tag/nappes-phreatiques/

    Total investit dans des gisements de gaz américains
    http://www.challenges.fr/entreprise/20120103.CHA8713/total-investit-dans-des-gisements-de-gaz-americains.html

    Bostik (Total) investit dans l’Oise http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/11/02/97002-20111102FILWWW00525-bostik-total-investit-dans-l-oise.php

    Le journal Lemonde s’autocensure sur l’article:
    Total investit dans les gaz non conventionnels au Texas
    La page du lien est impossible à y accéder
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/01/05/total-investit-dans-les-gaz-non-conventionnels-au-texas_1287669_3234.html

    « Gaz de schiste : le Danemark bloque un chantier de Total à cause d’un produit chimique interdit »
    http://www.bastamag.net/Gaz-de-schiste-le-Danemark-bloque-un-chantier-de-Total-pour-utilisation-de

    En Pennsylvanie, des nappes phréatiques polluées par le gaz de schiste
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/06/24/en-pennsylvanie-des-nappes-phreatiques-polluees-par-le-gaz-de-schiste-jusqu-a-un-kilometre-autour-des-puits_3435325_3244.html#jwjDlqYwDOiT8De1.99

    « Total accusé de «complicité d’assassinats et de travail forcé» en Birmanie

    Exécutions, travail forcé, expropriations et soutien financier à la junte, les nouvelles accusations portées à l’encontre de Total en Birmanie sont sévères. Dans un rapport publié ce matin que Libération s’est procuré, l’ONG américano-thaïlandaise Earth Rights International (ERI) accuse le géant pétrolier français et ses partenaires américain (Chevron) et thaïlandais de «complicité d’assassinats ciblés, de travail forcé».

    ERI écrit également que le gisement gazier de Yadana, géré par ces compagnies pétrolières dans le sud du pays, demeure la «principale source de revenus d’une dictature militaire notoirement répressive». Et, comme elle l’a déjà fait en avril, appelle les compagnies à une plus grande transparence (lire ici).

    Ces accusations ne sont pas nouvelles. En septembre dernier, ERI publiait deux rapports accablants pour Total (lire ici) montrant, chiffres et témoignages à l’appui, comment le groupe pétrolier entretenait des liens très troubles avec le régime birman. »

    http://www.liberation.fr/planete/2010/07/05/total-accuse-de-complicite-d-assassinats-et-de-travail-force-en-birmanie_663916

    Total investit dans le gaz de schiste au Royaume-Uni
    Jusqu’ici, la mer seule intéressait Total en Grande-Bretagne Au large de l’Ecosse, où le groupe français a installé ses plateformes. Total est implanté au Royaume-Uni depuis près de 50 ans,
    http://www.francetvinfo.fr/grande-bretagne-total-investit-dans-le-gaz-de-schiste_504781.html

    « Le groupe Total est en Afrique depuis 80 ans et compte bien y rester »
    http://www.agenceecofin.com/hydrocarbures/1707-12488-le-groupe-total-est-en-afrique-depuis-80-ans-et-compte-bien-y-rester

    « Total poursuit l’Algérie en justice »
    https://www.africanewshub.com/news/5253334-total-poursuit-lalgerie-en-justice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :