Skip to content

TAFTA ou l’attrape-nigaud…sans fin.

septembre 5, 2016

source: blog mediapart

Eh bien non, TAFTA (TTIP), ce n’est pas terminé, loin de là. L’annonce de ce leurre tambour battant par nos médias; si prompts à brouiller les ondes, pour peu que cela arrange un tant soit peu les affaires de ceux qui les dirigent; fait un plouf !

Non pas qu’il n’eut pas été possible que cette « information » fut vraie mais en tout cas pas au stade où en sont les négociations.

La Commission Européenne qui, il y a moins de trois mois, a de nouveau reçu mandat de l’unanimité des États membres pour mener ces négociations, continue bel et bien son « œuvre »…  JC Junker ne semblait d’ailleurs pas gêné aux entournures pour le marteler au G20 de Hangzhou.

Alors pourquoi et comment cette petite manigance est-elle parvenue à faire croire que de TAFTA il n’était plus question ?

Déjà par ceux qui ont lancé ce leurre, en l’occurrence pour la France ce sera Matthias Fekl, secrétaire d’État au Commerce extérieur qui en fera état. Sauf que… Si on lit avec attention ce qu’il déclare (ce qu’auraient pu faire les claironistes médiatiques patentés) de la fin de TAFTA il n’en est rien. Alors certes, notre bon Matthias annonce : »l’arrêt définitif des négociations » mais un peu plus loin dans sa déclaration il complète ainsi  : »la Commission européenne a toujours la possibilité de négocier ce traité et personne ne peut juridiquement s’y opposer… »  Quelques jours plus tôt, c’était le ministre de l’Économie allemande Sigmar Gabriel, qui s’exprimait en des termes similaires.

Or, lire cela ne me rassure pas le moins du monde quant à la fin promise de ce traité, loin s’en faut.

À quoi bon alors…? Sans doute omettons-nous de garder à l’esprit, les campagnes présidentielles en cours aux USA et en France et que dans ce cadre, tout est bon pour couper l’herbe sous les pieds des adversaires. Car l’enterrement supposé de TAFTA signifie, sur les deux rives de l’Atlantique, la disparition d’un épouvantail dans les opinions publiques respectives. Marquant ainsi d’un blanc-seing les prétendants (et prétendus) Démocrates à l’élection suprême. Ceux-là même qui ont fait vœux qu’un tel traité voit le jour.

En attendant, CETA est sur les rails et ce traité de libre-échange avec le Canada est en passe d’être ratifié. Et de manière très démocratique, puisqu’il rentrera en vigueur avant même que les parlements nationaux ne s’expriment à son sujet ! C’est pas beau ça ? Lorsque l’on sait que CETA est un TAFTA en mode « cheval de Troie », je laisse à votre appréciation l’état d’enfumage dans lequel nous sommes maintenus par nos dirigeants et leurs chiens de garde…

Bonne démocrature à toutes et tous…!

 

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :