Skip to content

Les fuites sur le volet énergétique des négociations du TAFTA confirment les craintes de la société civile

juillet 11, 2016

source: les amis de la terre

Alors que débute à Bruxelles le 14ème cycle de négociations sur le traité transatlantique entre l’Union européenne et les Etats-Unis (le TAFTA, ou TTIP), un document obtenu par les Amis de la Terre Europe [1] confirme que ce traité est une menace pour la démocratie et les protections environnementales en Europe.

Le document, obtenu par une fuite, contient la proposition de l’UE concernant le chapitre sur les l’énergie et les matières premières qui, si l’accord était validé, affaiblirait considérablement les démarches européennes en faveur d’une transition énergétique et de l’abandon des combustibles fossiles au profit des énergies renouvelables. Les propositions de s’appuyer sur des démarches d’auto-régulation de l’industrie pour améliorer l’efficacité énergétique des appareils électroménagers – une démarche qui a déjà échoué à de multiples reprises [2] – sont particulièrement inquiétantes.

Comme l’explique Paul de Clerck, coordinateur du programme Justice économique aux Amis de la Terre Europe, « la proposition de l’Union européenne sur le TAFTA et l’énergie est en complète contradiction avec l’engagement européen de lutte contre le changement climatique et l’Accord de Paris. Cela amènerait à inonder le marché européen d’équipements énergivores, en laissant les consommateurs et le climat en payer le prix. Cette proposition va également entraver le développement des productions d’énergie renouvelable, en particulier éolienne et solaire. »

Paul de Clerck précise : « La proposition vise à éliminer toute restriction sur l’importation de gaz naturel, ce qui implique d’avoir encore davantage recours à la fracturation hydraulique aux Etats-Unis et d’importer encore plus de combustibles fossiles américains. C’est exactement le contraire de ce dont nous avons besoin, alors qu’il est désormais établi qu’il faut renoncer à exploiter ces combustibles si nous voulons préserver le climat. » [3]

Les Amis de la Terre Europe appellent les gouvernements des Etats membres à agir pour faire stopper les négociations du TAFTA. Ce traité est seulement l’un des nombreux et contestés accords de commerce actuellement négociés par l’Union européenne – la Commission européenne a ainsi proposé la semaine dernière l’application provisoire de l’accord entre l’UE et le Canada (le CETA).

Toute au long de cette semaine auront lieu des mobilisations à Bruxelles et en Europe, notamment dans le cadre des « TTIP Game Over », une initiative citoyenne à l’action de désobéissance non violente [4].

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :