Skip to content

Soirée d’information et de solidarité à Marseille contre l’exploitation du gaz de schiste à In Salah

mars 3, 2016

source: le matin DZ
Dix-huit membres du collectif antigaz de schiste d’In Salah sont traînés devant les tribunaux accusés de destruction de biens publics.

Dix-huit membres du collectif antigaz de schiste d’In Salah sont traînés devant les tribunaux accusés de destruction de biens publics.Soirée d’information et de solidarité mercredi 9 mars à Marseille avec la population d’In Salah contre l’exploitation du gaz de schiste et du pétrole de schiste en Algérie.

L’association ATTAC Marseille et la Coordination Sud du Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP-SUD) organisent une soirée d’information et de solidarité avec la population d’Aïn Salah à l’occasion du passage en France de la caravane algérienne venue faire connaître la résistance citoyenne en Algérie à l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste, le mercredi 9 mars à 18h30 au local Attac – 29, boulevard Longchamp (1er arrondissement)

Il y a un an la population de la ville dIn Salah, dans le sud algérien, se soulevait pour s’opposer massivement et pacifiquement aux multinationales pétrolières États-unienne et française qui avaient entamé, avec l’aval du pouvoir algérien, l’exploration des sous sols de la région pour extraire du gaz et du pétrole de schiste. Cette mobilisation de tous les secteurs de la population de la région a soulevé un élan de sympathie et de solidarité à travers le territoire national et au delà.

La démonstration de la conscience citoyenne des femmes et des hommes a contraint les prédateurs à commettre leur forfait dans une quasi clandestinité et sous la protection d’un dispositif de sécurité impressionnant. Maintenant que le sujet occupe moins les médias, les autorités algériennes actionnent leurs représentants locaux pour harceler les militantes et les militants actifs durant les périodes de mobilisation de l’année écoulée. Dix-huit membres du collectif antigaz de schiste d’In Salah sont ainsi traînés devant les tribunaux accusés de destruction de biens publics.

Le devoir de solidarité avec ces militantes et militants doit être à la hauteur de leur engagement dans un climat de franche hostilité. Avec la participation de : Hacina Zegzeg, militante anti gaz de schiste d’In Salah, Abdelkader Saadallah, Docteur en géosciences, et Hocine Malti, ex-vice président de Sonatrach, Rémy Carrodano, président du Collectif Vigilance Gaz de Gardanne, Jacqueline Balvet de la commission écologie et société d’ATTAC France.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :