Skip to content

Gaz de schiste : deux permis abrogés… puis réexaminés –

novembre 6, 2015

 

Gaz de schiste : deux permis abrogés... puis réexaminés
Le permis de Nant en Aveyron et celui de Montélimar dans la Drôme vont être réexaminés.

ILLUSTRATION FRANCOIS CELIE

//

F in 2011, au lendemain de l’abrogation des permis de gaz de schiste du Sud-Est, les compagnies pétrolières entament une série de recours, demandant notamment l’annulation de la décision d’abrogation de leur titre minier.

Ces recours seront examinés par le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise le mardi 8 décembre. L’eurodéputé écologiste aveyronnais José Bové, qui avait saisi la justice d’une demande d’annulation des permis de Nant (Aveyron) et Montélimar (Drôme) en 2010 et qui avait été fer de lance des manifestations anti-gaz de schiste dans la région, s’inquiète aujourd’hui que la justice, dans la foulée de l’audience du 8 décembre, puisse donner raison aux pétroliers.

« Les forages pourraient être relancés pendant la COP21, observe-t-il. Quel serait le message de la France pour la transition énergétique et la réduction des gaz à effet de serre si l’exploitation des gaz de schiste revenaient sur le devant de la scène ? Le gouvernement doit réaffirmer son opposition à la fracturation hydraulique et sa volonté de ne pas délivrer de titres. »

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :