Skip to content

Gaz de schiste: nouvelle mise en évidence de la pollution de l’eau par la fracturation hydraulique au Texas

juin 18, 2015

(!) Info minute – Revue de Presse

Une nouvelle étude. Une nouvelle étude qui démontre la contamination de l’eau liée à l’exploitation du gaz de schiste et de la fracturation hydraulique. Une des études sur les eaux souterraines les plus complètes réalisées à ce jour aux États-Unis. Cette étude a été publiée mercredi 17 Juin 2015 et selon le chercheur principal, certaines de ses conclusions sont «incroyablement alarmantes».

Les mesures ont été effectuées au cours des deux dernières années dans le Barnett Shale[1] et montrent l’augmentation du lien entre la fracturation et la contamination des eaux souterraines. L’étude est publiée dans la revue spécialisée Environmental Science and Technology (lien ici). Le Dr. Zac Hildenbrand, l’un des principaux auteurs de l’étude qui a collaboré avec l’Université du Texas à Arlington, a recueilli des échantillons de 550 puits d’eau dans 13 comtés concernés par l’exploitation du gaz de schiste du bassin de Barnett.

Les échantillons ont été collectés à travers les comtés de Montague, Wise, Parker, Hood, Tarrant, Somervell, Johnson, Hill, Ellis, Dallas, Denton, Collin et Cooke en 2013 et 2014. Les résultats sont implacables et montrent que l’eau est contaminée etude eau fracturation fracking texas gaz de schiste 2013 2015 2015par « plusieurs composés volatils de carbone organique dans toute la région, y compris divers alcools, la famille des composés BTEX à savoir le Benzene, le Toluene, l’Ethylbenzene, et le Xylene) ainsi que plusieurs composés chlorés ». Le Dr Hildenbrand explique que l’ensemble de ces produits chimiques sont associés à l’industrie de la fracturation hydraulique. « Lorsque vous trouvez un composé du BTEX avec un composé chloré, avec un agent anti-corrosif et tout ça dans le même puits d’eau, c’est tout de même assez choquant et c’est bien la preuve qu’il y a eu un problème.  La seule industrie qui utilise simultanément l’ensemble de ces composants est l’industrie du pétrole et du gaz ». Et M. Hildenbrand d’ajouter: «Si l’étude ne démontre pas directement que la fracturation hydraulique est la source de contamination, cette association est plus de troublante. La conclusion que l’on peut en tirer est que là où il y a plus de forages, c’est là qu’il y a le plus d’ « anomalies » dans l’eau ».

Si les promoteurs de l’industrie pétrolière et gazière ne se sont pas encore prononcés sur cette étude, sollicitée par la presse, Sharon Wilson, de l’organisation de protection de l’environnement Earthworks du nord du Texas, affirme que quelque soit le responsable de ces pollutions, les résultats des tests montrent clairement que l’utilisation de l’eau des puits dans le bassin du Barnett Shale est maintenant réputée potentiellement dangereuse à la consommation. « Ces produits vont pénétrer votre peau, ils être vaporisés par l’eau lorsque vous prendrez une douche. Lorsque vos cheveux seront mouillés et que vous les sécherez avec un sèche-cheveux, vous allez respirer cette vapeur contaminée. Donc, non, vous ne devez pas utiliser cette eau! ».

Si l’industrie clame que le méthane peut être présent naturellement dans l’eau, cette fois il sera probablement plus difficile de justifier la présence de ce cocktail de produits chimiques dans les nappes phréatiques à proximité à proximité des forages de gaz de schiste.

_______________________________________

[1] Le Barnett Shale est un des plus grands gisements de gaz de schiste en cours d’exploitation intensive aux États-Unis.

Source: News 8 WFAA, a division of Gannett Satellite Information Network, Inc

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :