Skip to content

Le Qatar inaugure un grand projet de récupération des gaz de torchère

avril 29, 2015

AFP
paru le 28 avr. 2015 à 18:45

Le Qatar a officiellement inauguré mardi une usine de récupération des gaz habituellement brûlés dans des torchères, un projet représentant un milliard d’euros d’investissement qui est selon Doha « le plus important projet environnemental » au monde. Le projet de Récupération des gaz évaporés à la jetée (JBOG) capturera suffisamment de gaz pour alimenter l’équivalent de 175 000 voitures par an ou encore 300 000 maisons, selon des responsables qataris.

Il permettra aussi au Qatar, plus important producteur mondial de gaz naturel liquéfié (GNL), de produire ainsi 29 millions de pieds cubes de gaz supplémentaires par an. Selon des responsables qataris, cela fera diminuer la production de gaz à effet de serre de l’équivalent de 1,6 million de tonnes de CO2 par an.

« Il s’agit du plus grand projet environnemental au Qatar, » a déclaré Saad Cherida Al-Kaabi, président de Qatargas, qui gère JBOG pour le compte de la compagnie nationale des hydrocarbures Qatar Petroleum et de RasGas. « C’est aussi le plus important au monde, mais je laisse les autres confirmer cela ».

L’usine JBOG récupère les gaz qui s’échappent au moment des opérations de chargement du carburant sur les bateaux et dont on se débarrasse habituellement en les brûlant en torchère. Les promoteurs du projet affirment que leurs techniques permettront de diminuer de 90% le torchage au port de Ras Laffan, dans le nord du Qatar, le plus important terminal d’exportation de GNL au monde. Au lieu de gâcher le gaz qui s’échappe en le brûlant, le projet JBOG le récupérera pour le transporter vers une « zone centrale de compression », où il sera comprimé afin de pouvoir être réutilisé.

Selon M. Kaabi, le projet a été conçu en fonction de critères écologiques et non économiques, en dépit des prédictions selon lesquelles la production abondante du Qatar pourrait faire face à une concurrence accrue des Etats Unis ou de l’Australie ces prochaines années. L’usine, qui fonctionne depuis octobre, a déjà permis de récupérer les gaz émis lors du chargement de 500 bateaux.

Elle a été inaugurée officiellement mardi en présence de nombre de personnalités, dont le Premier ministre du Qatar cheikh Abdallah Ben Nasser Ben Khalifa Al-Thani. Quelque 3 500 ouvriers ont participé à la construction de l’usine, qui a nécessité 22 millions d’heures de travail

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :