Skip to content

Algérie: 9e jour de protestation anti gaz de schiste

janvier 9, 2015

source: el watan

Ouargla prépare une grande manifestation

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

 

Que va réserver cette nouvelle journée de protestation à In Salah ? La population campe sur ses positions, elle poursuit son sit-in devant le siège de la daïra entamé dimanche dernier.
La soirée a été marquée par le sacrifice d’un chameau et l’offrande d’un couscous dans la rue qui grouille d’habitants déterminés à rester mobilisés.
Coté officiel, le wali de Tamanrasset est à In Salah en conclave avec la délégation d’experts à l’hôtel Tidikelt. Dans la discrétion totale, ils sont arrivés d’on ne sait ou à cet établissement emblématique de la ville ou se joue toute la mise en scène des autorités dont l’objectif est de disperser la foule par des promesses de projets immédiats visant à enlever la poussière des rues, en bitumer d’autres, donner des crédits aux jeunes, ouvrir des postes de gardiens et de chauffeurs etc….
On évoque des pressions insoutenables. Les ténors du gaz de schiste sont accrédités d’une mission officielle et ils veulent parler aux sages, aux plus modérés disent ils. Les protestataires refusent de voir ou d’écouter les explications de ces émissaires planqués à l’hôtel, ils semblent peu se soucier des tentatives de faire fléchir leur mouvement, surtout après la visite organisée lundi sur le site gazier de Dar Lahmar ou la poursuite des forages a été dument constatée, ou des explications sur l’innocuité de la fracturation hydraulique ont été donnés à coup d’arguments de maîtrise des techniques.
Le refus du wali de Tamanrasset d’annoncer l’arrêt des forages a positionné la protestation dans la durée si bien que pendant que Mahmoud Djamaa, Abdelmadjid Attar et plusieurs personnalités du monde de l’énergie essaieront de trouver le moyen de donner un nom à leur mission, le comité d’organisation de la protestation d’In Salah, lui, a lancé une réflexion collective sur le moyen de pérenniser ce combat et de lui donner une forme qui dépassera le sit-in et la paralysie de la vie quotidienne de milliers d’habitants. Jeudi, encore une journée pour dire non au gaz de schiste à In Salah.
A Ouargla, une grande manifestation est en préparation. Après la prise de position, hier, du Premier Ministre, pour le maintien du programme national de gaz de schiste, les militants de Ouargla se disent affranchis de toute réserve et marquent ce jeudi leur soutien actif à In Salah.

Houria Alioua
Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :