Skip to content

In Salah

janvier 5, 2015

Le Temps d’Algérie

 

Rassemblement pacifique hier devant le siège de la daïra d’In Salah

04-01-2015 , R. N.

Des centaines de personnes se sont rassemblées hier devant le siège de la daïra d’In Salah pour protester contre «l’extraction du gaz de schiste», a appris l’APS auprès des services de la wilaya de Tamanrasset.
Une délégation de protestataires a été reçue par le chef de la daïra d’In Salah (700 km au nord du chef-lieu de wilaya de Tamanrasset), a indiqué la source, précisant que les manifestants lui ont transmis leurs préoccupations se résumant, notamment, à «l’arrêt des opérations d’extraction du gaz de schiste» et «l’envoi d’une commission conduite par le Premier ministre pour s’enquérir de la situation du développement dans cette région».

 

Alors qu’une délégation ministérielle s’y rendra demain,

les manifestants d’In Salah exigent la présence du Premier ministre

05-01-2015, Karim Aoudia,
«Non à l’exploitation du gaz de schiste !». C’est la revendication des populations d’In Salah, qui refusent l’extraction de cette ressource dans leur région. Ils étaient des centaines, voire des milliers à rejoindre dans l’après-midi d’hier le siège de la  daïra d’In Salah où se tient depuis la journée de dimanche un sit-in pour protester contre l’exploration du gaz de schiste dans le sud algérien.

«Nous exigeons la présence d’Abdelmalek Sellal et nous n’allons pas libérer les lieux avant d’exposer nos doléances au Premier ministre», nous dit Mohamed Kasmi, un des animateurs du mouvement de protestation. En guise de solidarité avec les manifestants regroupés devant le siège de la daïra d’In Salah, certaines sources évoquent une grève des commerçants de la ville de Tamanrasset et d’autres manifestations marquées notamment  par la fermeture de tronçons routiers de la RN 1.

La contestation exprimant le refus des citoyens de ces villes du Sud de l’exploration du gaz de schiste a pris de l’ampleur durant ces dernières 24 heures. Aussi, il n’est pas exclu, indique-t-on, que ces manifestations se propagent dans d’autres localités environnantes. D’autre part, le chef de daïra d’In Salah avait annoncé dans la soirée de dimanche la visite qu’une délégation ministérielle est attendue demain mercredi.

Cette délégation sera-t-elle conduite par le Premier ministre ?

Le responsable de la daïra d’In Salah ne l’a pas précisé. Il avait également informé de la tenue d’une conférence-débat prévue ce jeudi et qui  traitera exclusivement du thème de l’exploitation du gaz de schiste en Algérie et ses éventuelles répercussions sur la santé des populations.

Dans la journée de samedi, le chef de daïra d’In Salah avait aussi reçu un groupe de  protestataires qui lui ont remis une lettre  adressée aux hautes autorités de l’Etat et dans  laquelle ils réclament une expertise approfondie sur l’impact et les conséquences de l’exploration du gaz de schiste dans leur région.

A rappeler que la contestation des habitants d’In Salah avait débuté durant la journée de jeudi lorsque des dizaines de citoyens ont bloqué la RN1 au niveau du tronçon reliant In Salah à Ghardaïa. L’intervention des éléments de la gendarmerie s’est traduite par des échauffourées très vite maîtrisées et dans lesquelles huit personnes ont été interpellées avant d’être remises en liberté quelques heures après.


Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :