Skip to content

Arctique, la face cachée d’un eldorado

novembre 17, 2014

11/2014

Un eldorado

La fonte des glaces et la disparition de la banquise arctiques ne sont pas perdues pour tout le monde. Dans le grand Nord, c’est la ruée vers l’or (noir). Arte nous dévoile la face cachée de ce nouvel eldorado.

L’exploitation des gisements d’hydrocarbures (gaz, pétrole) en Arctique fait désormais l’objet d’une intense compétition entre plusieurs nations. Une course aux matières premières qui menace l’une des dernières régions encore épargnées et pose la question des risques environnementaux encourus. La fonte accélérée des glaces et la raréfaction des ressources attirent les convoitises de puissances internationales et ouvrent des horizons nouveaux pour les grandes compagnies pétrolières lancées à l’assaut de l’ «ultime frontière» : l’océan Arctique. Si les nouveaux gisements d’hydrocarbures trouvés à la frontière de l’Europe promettent déjà d’assurer des emplois et le développement économique ils pourraient réserver un avenir douloureux au Grand Nord.

Un sanctuaire spolié

Ce sanctuaire naturel, depuis toujours protégé par un climat extrême, est devenu un véritable champ de bataille politique, économique et écologique. À Washington, Paris, Stockholm, Bruxelles et surtout à Moscou s’orchestrent, à l’insu du grand public, d’ardentes négociations sur les nouvelles règles du jeu d’une prochaine offensive industrielle.

Les glaces arctiques fondent beaucoup trop vite, plus vite que prévu !

L’Arctique qui ne représentait jusqu’alors aucun intérêt économique voit aujourd’hui des visiteurs d’un genre nouveau. Les projets de développement industriels dans une zone aussi instable glace déjà d’effroi les défenseurs de l’environnement.

Si en mer plane l’ombre d’une catastrophe aux conséquences imprévisibles, sur terre,une centrale nucléaire construite sur du permafrost inquiète. Comment imaginer un risque zéro dans des régions aux conditions climatiques aussi extrêmes ? À quand un Tchernobyl ou une marée noire venus du froid ? Tourné en Alaska, en Russie, en Norvège ou au Groenland, ce film révèle la face cachée de ce nouvel eldorado.

* ARCTIQUE, LA CONQUÊTE GLACIALE UN FILM DE TANIA RAKHMANOVA
UNE COPRODUCTION : ARTE FRANCE, MC4 (FRANCE, 2014, 1H24)

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :