Skip to content

Hydrocarbures liquides : les Etats-Unis s’installent comme 1er producteur mondial

octobre 28, 2014

paru le 27 oct. 2014 à 18 :45

Les Etats-Unis sont désormais bien installés comme le premier producteur mondial d’hydrocarbures liquides, détrônant ainsi l’Arabie Saoudite, leader historique, selon des données de l’Agence internationale de l’Energie (AIE).

Ce passage de relais au sommet de la hiérarchie des producteurs d’hydrocarbures liquides est en réalité effectif depuis avril dernier, mois au cours duquel les Etats-Unis ont produit 11,58 millions de barils par jour (mbj) contre 11,31 mbj pour l’Arabie Saoudite, selon les dernières données révisées de l’AIE que l’AFP s’est procurées.

En mai, juin, juillet, août et septembre, les Etats-Unis ont produit respectivement 11,57 mbj, 11,85 mbj, 11,71 mbj, 11,78 mbj et 11,97 mbj. L’Arabie Saoudite a elle produit ces mêmes mois, 11,44 mbj, 11,499 mbj, 11,75 mbj, 11,44 mbj et 11,47 mbj. Ainsi, sauf en juillet, les Etats-Unis ont surpassé l’Arabie Saoudite et pour Colette Lewiner, cette situation « est amenée à durer ».

« Les gisements (américains) commencent à peine à être exploités et il vont produire davantage. Nous ne sommes pas dans une bulle contrairement à ce qui peut être dit », a-t-elle affirmé à l’AFP. Cette hausse spectaculaire de la production américaine est due au boom récent du pétrole non conventionnel.

Elle a aussi bénéficié des prix élevés du pétrole qui ont permis une exploitation rentable de ces gisements. Ce qui fait dire à certains experts qu’une baisse des prix du brut pourrait annihiler ce phénomène. « Si les prix baissent encore de 10 ou de 15 dollars », l’exploitation des bassins de schiste « ne sera plus rentable et la croissance de notre production prendra fin », affirmait ainsi il y a quelques jours à l’AFP James Williams, expert de WTRG Economics.

Une hypothèse à laquelle ne croit pas Colette Lewiner, experte mondiale du secteur de l’énergie chez Capgemini. « Certains gisements sur lesquels les investissements les plus lourds ont déjà été faits peuvent résister à des prix de 65 à 70 dollars », a-t-elle jugé.

Si les Etats-Unis sont devenus les premiers producteurs d’hydrocarbures liquides, ils restent encore loin derrière la Russie et l’Arabie Saoudite en terme de production de brut seulement. Ces deux pays ont respectivement produit 10,6 mbj et 9,7 mbj en septembre contre 8,8 mbj pour les Etats-Unis, selon diverses sources officielles.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :