Skip to content

Constat de négligence environnementale : le Parlement européen doit rejeter la Commission Juncker !

octobre 16, 2014

La LPO, partenaire officiel en France du réseau BirdLife International et le collectif Green 10 demandent instamment à ce que le Parlement européen rejette la Commission Juncker au motif d’un programme environnemental résolument affaibli.

Coquelicots - Crédit photo : LPO VienneCoquelicots – Crédit photo : LPO Vienne

Une politique environnementale européenne mise à mal

Dans sa lettre ouverte adressée au président Martin Schulz le 11 septembre dernier, le collectif Green 10 rassemblant les dix plus grandes organisations environnementales européennes, dénonçait les incohérences flagrantes de la future Commission dans le choix des Commissaires et de leurs affectations. Une situation qui met à mal 25 ans de politique environnementale européenne (santé, qualité de l’air, protection de la biodiversité, efficacité énergétique et action pour le climat).

Suite aux auditions des Commissaires et malgré les tractations entre le Parlement européen et le président-élu de la Commission pour corriger les erreurs de casting de son équipe et trouver un compromis politique acceptable, force est de constater qu’aucun changement notoire n’a été annoncé.

Pire encore, à la question « qui doit prendre la responsabilité du développement durable », le président Juncker a indiqué que ce sujet était l’affaire de tous et qu’un mandat exclusif n’était pas indispensable ! Si l’idée est admise, il est certain que nous ne pouvons pas faire l’économie d’une vice-présidence dédiée au développement durable, avec une ambition et des indicateurs clairs.

Et ce n’est pas tout ! Concernant le 7ème programme d’action pour l’environnement, seuls quelques éléments feront l’objet de suivi au cours du prochain semestre européen. Ceci est parfaitement inacceptable et irrespectueux à l’égard des engagements juridiques votés par la Commission, les députés européens et ratifiés par les Etats membres il y a de cela un an.

Un parlement européen nettoyé de tout sentiment de responsabilité

Le Parlement européen porte la responsabilité vis-à-vis de ses citoyens et de ses représentants, de s’assurer que la Commission prenne réellement en compte le développement durable, la santé publique, la biodiversité et la refonte indispensable de l’économie européenne.

Le collectif Green 10 a rappelé aux membres du Parlement européen que ces orientations vont radicalement à l’encontre de l’attachement porté par 95% des européens à la protection de l’environnement. (Eurobaromètre 416, septembre 2014).

Dans ce contexte, la LPO, qui se fait l’écho du réseau BirdLife au sein du collectif Green 10, réclame que le Parlement européen rejette la nouvelle Commission à moins que des changements drastiques soient effectués. En témoignent les recommandations de Green 10 dans sa lettre ouverte présentées lors de la conférence des présidents du 3 octobre dernier.

Plus d’informations

Consultez le communiqué de presse

L’article complet sur le site de la LPO PACA, c’est ICI

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :