Skip to content

Alerte ! Projet d’attribution de permis exclusifs de recherches d’hydrocarbures liquides ou gazeux conventionnels – Permis de Calavon

septembre 24, 2014
by

C’est reparti ! Comme par hasard le dossier est trop volumineux pour être accessible sur le net et sans doute trop lourd pour être consultable dans les préfectures concernées. Ne parlons pas de la date, ni de la discrétion nécessaire pour tenir les populations locales au courant ! Merci à la Ministre de l’écologie de sa démarche participative !!!
Du 19/09/2014 au 11/10/2014 sur Consultations publiques
La présente consultation concerne le projet d’attribution d’un permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux en Roussillon.

Par demande en date du 23 octobre 2008, rectifiée le 17 avril 2009, la société Queensland Gas Company a sollicité, pour une durée de cinq ans, un permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux (PERH), dit « Permis de Provence » portant sur partie des départements des Bouches-du-Rhône, des Alpes de Haute Provence et du Vaucluse.

Cette demande a été mise en concurrence par la publication d’un avis à cette fin au Journal officiel de l’Union européenne du 20 octobre 2009.
Par demande en date du 12 janvier 2010 la société Tethys Oil France AB a sollicité, pour une durée de cinq ans, le permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux (PERH) dit « Permis de Gargas » situé sur les départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse.
Suite à la situation de concurrence, une demande modifiée de la société Tethys Oil France AB a été déposée le 27 septembre 2010 devenant ainsi le « Permis de Calavon » et la société Queensland Gas Company s’est désistée.
La demande de Calavon a des objectifs conventionnels : les recherches vont porter sur les roches réservoirs que constituent les calcaires naturellement fissurés et la craie d’âge valanginien (Crétacé inférieur).

Conformément à la loi n° 2011-835 du 11 juillet 2011, l’opérateur s’est engagé à ne pas avoir recours à la fracturation hydraulique des roches.
Les observations du public peuvent être déposées par voie électronique du 19 septembre 2014 au 11 octobre 2014 inclus à l’adresse suivante :
http://www.consultations-publiques….
En raison du volume du dossier, celui-ci ne peut pas être mis à disposition du public par voie électronique. Conformément à la loi n° 2012-1460 du 27 décembre 2012 et à l’ordonnance n° 2013-714 du 5 août 2013 relatives à la mise en œuvre du principe de participation du public défini à l’article 7 de la charte de l’environnement, il est consultable jusqu’au 11 octobre 2014 inclus, et aux heures d’ouverture des bureaux, au ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, Bureau exploration et production des hydrocarbures, Tour Esplanade (Séquoia) / DGEC 1 place Carpeaux 92800 Puteaux, ainsi qu’à la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Provence-Alpes-Côte d’Azur, 16, rue Antoine Zattara 13332 Marseille Cedex 3.

Télécharger :
– La lettre de la demande du 27 septembre 2010 incluant la carte de la zone demandée.
– Le projet d’arrêté d’attribution du permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux dit « Calavon »
– La notice d’impact


Télécharger :

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. septembre 24, 2014 10:52

    Impossible de ne pas réagir ! Mon commentaire ci-après vient d’être posté in extenso sur le site des consultations publiques :
    Une nouvelle catastrophique et totalement désarmante ! Comment empêcher que le désastre annoncé se produise ? Une réaction massive et unanime des maires des communes concernées le pourrait-elle ou bien doit-on se résoudre à assister au démarrage imminent de ce diabolique projet ?
    La lecture de la notice d’impact est à elle seule d’un cynisme effrayant avec un inventaire exhaustif de toutes les richesses et ressources que comptent les communes vauclusiennes concernées : comment imaginer lucidement que les opérations envisagées épargneront le patrimoine naturel, architectural et les activités économiques (tourisme, agriculture…) des effets dévastateurs que la seule recherche d’hydrocarbures va engendrer. Et Tethys Oil France a beau s’efforcer de rassurer en s’engageant « à tout mettre en œuvre pour… protéger l’environnement sous toutes ses formes » et de prendre les mesures adéquates « afin d’éviter, de prévenir, de supprimer ou réduire dans toute la mesure du possible, les inconvénients susceptibles d’être engendrés par ces travaux », on a envie de hurler. Comment un projet aussi insensé peut-il être signé par nos ministres de l’écologie et de l’économie ? Et, surtout, comment nous mobiliser pour les en empêcher, nous, citoyens anonymes qui n’avons cessé d’alerter ces dernières années aux côtés de scientifiques éclairés, contre les risques avérés de cette course effrénée au profit d’une minorité financière et au détriment de populations entières mises devant le fait accompli ? Ces perspectives, si elles nous plongent momentanément dans un fort abattement, ne doivent en aucun cas nous ôter la nécessaire réactivité à mettre dès à présent en mouvement pour éviter le pire. Transition énergétique ? D’autres solutions existent qu’il convient urgemment de privilégier, pour la sauvegarde de ce qui peut encore être épargné.

  2. aiolo permalink
    septembre 24, 2014 1:52

    comment agir pour éviter cette catastrophe ?
    à lire : la notice d’impact … c’est édifiant !!

  3. Pierre eloi permalink
    septembre 24, 2014 1:56

    En plein sommet sur le climat à New York! Quelle bande de pourris! Comment en sommes-nous venus à accepter d’obéir à de telles ordures?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :