Skip to content

Quebec: Saint-Sulpice serre la vis avec sa réglementation

août 14, 2014

source:  Hebdo Rive Nord

Sara Gauthier
Publié le 12 août 2014

Le conseiller municipal, Pierre Imbeault, responsable de l’environnement, de l’agriculture, des gaz de schiste du dossier de l’oléoduc, a tenu propos sur cette nouvelle réglementation qui spécifie maintenant les nouveaux critères auxquels les compagnies pétrolières devront adhérer, s’ils désirent faire l’implantation d’un pipeline ou d’une autre installation.  

Oléoduc Énergie Est

OLÉODUC. Lors du dernier conseil municipal de Saint-Sulpice, le lundi soir 11 août, les élus ont adopté un nouveau règlement régissant l’implantation d’oléoducs sur le territoire de la municipalité.
Le conseiller municipal, Pierre Imbeault, responsable de l’environnement, de l’agriculture, des gaz de schiste du dossier de l’oléoduc, a tenu propos sur cette nouvelle réglementation qui spécifie maintenant les nouveaux critères auxquels les compagnies pétrolières devront adhérer, s’ils désirent faire l’implantation d’un pipeline ou d’une autre installation. Le conseiller invite maintenant les citoyens à faire preuve de collaboration et d’engagement puisqu’une association sera formée afin de rendre matière à résistance.Pierre Imbeault a poursuivi en expliquant que cette nouvelle règlementation est aussi matière à prévention, puisqu’il est vrai qu’un dommage du pipeline pourrait engendrer un désastre écologique important dans la qualité de l’eau de la paroisse et des municipalités voisines. «Le territoire est très étroit entre le fleuve et les cours d’eau qui longent les villes. Une masse d’huile sur le Saint-Laurent pourrait être dévastatrice pour nos terres. Est-ce que nous devons continuer la lutte? La réponse est oui, mais elle doit être faite dans la mesure où nous pouvons renforcer les moyens de pression même si le processus est bien en marche pour l’entreprise. Nous voulons maintenant former une association de propriétaires pour mettre en place de secondes mesures et ainsi faire reconnaitre la nouvelle réglementation.»Les citoyens ou propriétaires intéressés peuvent manifester leur intérêt et communiquer directement avec la Ville de Saint-Sulpice. Les membres du comité de vigilance de gaz de schiste de Saint-Sulpice, présents dans la salle, ont d’ailleurs félicité la ville pour leur soutien envers la cause. Ils ont aussi proposé d’apposer des affiches à des endroits stratégiques pour manifester publiquement leur désaccord envers le processus annoncé il y a plus d’un an. En mai dernier, les comités de vigilances hydrocarbures de L’Assomption et Saint-Sulpice s’étaient rendus à L’Assomption pour informer la population des risques potentiels du passage de l’oléoduc Énergie Est, dirigé par l’entreprise pétrolière TransCanada. Le règlement adopté provient directement d’une suggestion du conférencier, qui avait soumis un exemple de réglementation où il invitait les villes à s’y inspirer afin de faire front commun contre le passage de l’oléoduc. La Paroisse de L’Épiphanie s’est aussi inspirée de ce règlement écrit à la base par Dr Langelier, sociologue.
Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :